Les créations de Monolithe édition s'exposent AU MÉDICIS

Posté par: Anthony Subra Dans: Actualités Le: mardi, février 14, 2017 Commentaire: 0 Like: 1432

Jusqu’au 11 mars 2017, venez découvrir, au Médicis-Galerie Marguerite Milin, la première collection de meubles, luminaires et accessoires imaginée par Monolithe édition !

Alors que les jours peu à peu s’allongent, l’envie d’aérer et de réaménager son home sweet home commence à se faire sentir… C’est un peu le printemps avant l’heure. Place enfin à des meubles et luminaires qui vivent et qui durent ! De vrais compagnons de route au service de notre conception humaniste et hédoniste de l’existence, et dont on aime caresser amoureusement le marbre, le verre ou l’acajou.

.

Monolithe edition expose AU MEDICISMonolithe edition expose AU MEDICIS

.

Visionnaire et authentique : bienvenue chez Monolithe !

Et pour redonner du sens à l’aménagement de son intérieur privé ou professionnel, quoi de mieux que les meubles, luminaires et accessoires à la fois beaux et utiles, élégants et résistants, contemporains et indémodables de Monolithe édition ! Conçue par Julie Pfilgersdorffer, Piergil Fourquié et Pierre Dubourg, la toute première collection de Monolithe édition se compose de sept pièces essentielles : une table basse en version in et outdoor, un couple de bibliothèques, un luminaire à suspendre ou à poser ainsi que des serre-livres. Sept créations qui forment un tout très cohérent ou qui peuvent vivre séparément en se mêlant avec grâce à d’autres pièces de mobilier.

.

Il est interdit d’interdire… de toucher !

C’est au Médicis-Galerie Marguerite Milin dans le 6è arrondissement de Paris que vous pouvez, jusqu’au 11 mars, découvrir cette collection inédite et innovante. Les créations Monolithe ont beau être exposées dans une galerie d’art, vous ne trouverez point en ce lieu un seul panneau « ne pas toucher svp ». Pour ressentir intimement un meuble et imaginer son futur avec lui, il est en effet important de, non seulement imprimer durablement sur sa rétine, mais également se connecter à lui par le toucher… Toucher pour être touché en plein cœur…Quelle belle façon d’entrer en relation !

.Monolithe edition expose AU MEDICIS

.

Songe d’une nuit d’été (ou d’hiver) avec la lampe L88

Et si l’on commençait dès à présent cette visite tactile, avec la lampe à poser ou à suspendre L88 ! Il suffit de promener doucement ses doigts sur son globe en verre opale blanc sablé, de caresser sa structure légère en laiton brossé pour se sentir immédiatement apaisé. Une fois allumée, cette lampe à l’esprit si « café parisien » pourra envelopper de sa lumière douce et chaleureuse ces instants si précieux de la vie, ces mille et une soirées passées à refaire le monde et à inventer le futur avec ses amis. Cette lampe fait ainsi déjà partie de nous, de notre histoire, de notre quotidien… En plus, elle fait à merveille ce pour quoi elle a été conçue : éclairer !

.

Une bibliothèque en liberté

Passons maintenant à la bibliothèque Klec : en suivant de la main sa structure aérienne et légère, on a l’intuition que Baudelaire et Apollinaire se sentiront ici totalement à leur place. Ses formes arrondies, sa cage ouverte, invitent en effet à la poésie… et également à la liberté ! Liberté de l’installer où bon nous semble : contre un mur ou bien au milieu d’un espace, sans avoir l’impression qu’elle nous oppresse ou nous restreint. Liberté d’y disposer ce qui nous plaît : des livres, certes, mais aussi des objets d’art. On appuie ensuite la paume de la main contre le bloc de rangement lui servant de base : les fondations sont solides, cette bibliothèque ne nous laissera jamais tomber. Et quand on apprend que l’on peut en personnaliser les finitions : acajou ou chêne clair pour le bloc de rangement, métal laqué blanc ou noir pour la structure, le sentiment de liberté se décuple. Notre cage intérieure s’ouvre à son tour.

.

De toutes les matières, c’est le marbre qu’on préfère…

Et parce qu’une bibliothèque sans serre-livres, c’est un peu comme un oiseau sans ailes, nos mains se dirigent ensuite spontanément vers les serre-livres sculptés dans le marbre « Charles & Elie ». Lovés dans la sensualité des marbres de Carrare ou Marquina, les livres ne semblent plus vouloir les quitter…

.

Des tables basses de haute voltige

Lorsque l’on découvre le tandem de tables basses Hansel et Gretel version indoor, on a subitement envie de presser nos lignes de vie contre l’un des plateaux en chêne clair afin de contacter la noblesse, la chaleur et l’authenticité du matériau. On effleure ensuite quasi simultanément le socle en marbre de Carrare pour apprécier plus encore la confrontation harmonieuse des matières. Et là, le charme opère. En version outdoor, ces tables basses haut de gamme nous envoûte tout autant. On est séduits à l’idée de jouer avec les combinaisons de hauteurs et de diamètres, et l’on craque pour l’alliance si élégante du socle en ardoise et la finesse du plateau en métal laqué anthracite.

.

Les différents points de vente

Mais où peut-on acheter les créations Monolithe ? Celles-ci sont en vente directement à la galerie, le temps de l’exposition. Un showroom privé vous est également proposé, sur rendez-vous uniquement, à l’appartement Monolithe situé au 6 rue de Mézières, à Paris. L’occasion ainsi de voir concrètement comment les meubles et luminaires Monolithe s’adaptent à un espace privé tout en le sublimant. Et pour faciliter vos achats, Monolithe édition ouvrira très prochainement un e-shop, accessible à partir de son site internet.

.

Monolithe edition expose AU MEDICISMonolithe edition expose AU MEDICIS

.

AU MÉDICIS Galerie Marguerite Milin

Exposition / Le Pied à Terre / du 8 février au 11 mars 2017

5 rue Médicis 75006 Paris

.

Votre avis nous intéresse

Laissez-nous un commentaire

Top